L'ÉcoleLes années passéesLes GensLes parentsLes résultatsLes témoignages

C. mère d’un membre de 15 ans // 1 an et demi à l’EDP

“Mon fils a vécu un incroyable calvaire dans l’école traditionnelle. Au primaire (école publique), toujours puni, harcelé, considéré comme un « sale gosse » , et moi sans cette considérée comme une « mauvaise mère » (personne ne m’a alertée sur un possible TDAH ou HP). Au collège (privé sous contrat), les diagnostics ont été posés… Mais le collège n’a jamais mis en place les aménagements préconisés par le médecin de l’éducation nationale. Trop de pression, trop de devoirs, aucune ouverture d’esprit. Mon fils a alors développé une phobie scolaire, autrement dit une grave dépression nerveuse, des angoisses, insomnies, retard de croissance physique. Puis grâce à l’association phobiescolaire.org, j’ai eu l’idée de l’EDP. L’EDP est un lieu de paix, d’épanouissement et de reconstruction pour lui. Depuis qu’il y est, mon fils a recommencé à grandir, il est heureux, il ne prend plus d’anxiolytiques. C’est ma PRIORITE ABSOLUE. L’enfant avant l’élève. J’aimerais que L’éducation nationale observe cette alternative avec bienveillance et esprit d’ouverture. Je rêve d’une école inclusive, pour tous, qui accueille tous les enfants dans la paix et l’harmonie, dans le respect des différences de chacun. Ça a été un long cheminement pour moi de comprendre cela, étant issue d’un univers familial ou tout le monde est agrégé, ingénieur ou médecin. Maintenant je vois bien que chaque enfant est différent et que l’Ecole devrait les accueillir tous, et pour cela elle devrait se transformer en profondeur…. Et pourquoi pas s’inspirer de la philosophie des écoles démocratiques ? Oui, je rêve, je sais…”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page